Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
ayrettesanseau.over-blog.com

Mouvement anti calcaire de la vallée du Jaur

Une société de protection de la nature du Languedoc-Roussillon confirme la destruction d’une réserve d’eau potable et par son aptitude pollue durablement l’écosystème!

Publié le 25 Août 2013 par ayrettesanseau

Une société de protection de la nature du Languedoc-Roussillon confirme la destruction d’une réserve d’eau potable et par son aptitude pollue durablement l’écosystème!

Une nature protégée à coup d’explosif!

Une société de protection de la nature du Languedoc-Roussillon confirme la destruction d’une réserve d’eau potable et par son aptitude pollue durablement l’écosystème!

La lettre publiée ci-dessous, pièce 14, établis qu’une association se disant « protectrice » de la Nature (voir statues en bas du texte) donne son approbation pour démolir à coup de dynamite cette ‘’NATURE’’ quelle prétend défendre !Quant à l’eau potable, elle souhaite l’enfermer sous des tas de ciment concassé!

Une société de protection de la nature du Languedoc-Roussillon confirme la destruction d’une réserve d’eau potable et par son aptitude pollue durablement l’écosystème!

Drôle de société là-haut dans son bureau où sans grand enthousiasme elle consulte le temps en n’imaginant pas d’autres raisonnements ! À croire que les explosions elle aime, détruire est son bon plaisir, elle doit être envoûtée par le scintillement du béton éclaté. Saccager, elle jubile cela lui permet d’oublier qu’ailleurs des humains, préviennent, pétitionnent, espèrent et veulent sauver ce lieu riche d'existences.

Loin de la réalité de ce barrage, de son lac d'eau potable et douce, cette association semble habitée, hantée par des visions urbaines, qu’elle vénère, défend et voit proliférer dans ce Parc Régional par de petits tas de bétons.

Dans son esprit gardien, tout est clair, limpide, la sortie de secours ; connais pas ! Feuilletant un dossier elle évalue un site et en deux mois détruits cinquante années de vie. Avec cette société ‘’NATURELLE et PROTECTRICE’’, le problème de verdure disparait à jamais, l’eau s’étouffe, les poissons se meurent, tous voués à trépasser sous le ciment. Elle se sent parfaite là, face au ‘’contexte barrage’’, mais connait-elle ce lieu? A priori non, car, si elle s’était promenée dans ce site, elle aurait pu constater que sa beauté naturelle était généreusement comblée et que sa renommée débordait par de là les montagnes.

Une société de protection de la nature du Languedoc-Roussillon confirme la destruction d’une réserve d’eau potable et par son aptitude pollue durablement l’écosystème!

À présent c’est trop tard sa décision fut prise, ça y est ; ce lieu est perdu pollué à jamais.

Tel un bulldozer, elle l'a concassé, pulvérisé, écrasé, tassé, plus rien ne peu survivre. Elle a écrit je ‘’veux’’ et, a eu la ruine de ce coin, de cet endroit, perçu à travers des mots orientés pour détruire.

Avec des ‘’ éminemment favorables’’, elle anéantit un lac d’eau potable et pour enlaidie durablement ce site parcouru à ''l’énoncé d’une présentation'', ou elle a’’eu l’occasion de l’indiquer’’, d’insister, pour que les gravats soient étalés partout. Ah ! Quelle est belle ‘’LA SOCIÉTÉ DE LA NATURE’’, avec son ‘’accord total’’, son’’ contexte local’’, les ‘’sédiments déposés au fond’’, qui n’attendent que les premières pluies d’automne pour débouler en contre bas sur l’attirail EDF.

’Achevé, exécuté, urgence, déconstruction totale’’, voilà comment est qualifié l’Airette, ce barrage d’eau douce qui manque et fait défaut à toute la population. Alors qu’elle, elle écrit et ose demander une ‘’continuité écologique’’ bien sûr sans regarder pourrir, faunes, flores et autres créatures, qui sur sa demande, suffoquent dans la poussière d’un désastre qu’elle a soutenue, encouragé.

Cette société qui se dit protectrice est loin, bien trop loin d’une conception vivante de la nature. Pauvre lieu abandonné à de pauvres gens !

Les habitants de la vallée du Jaur qui s’enlisent sous le calcaire devraient à titre compensatoire et ce pour soulager de ce désastre, lui adresser leurs doléances afin qu’elle constate la gravité et l’étendu des retombées de ce massacre écologique et environnemental auquel elle a contribué en donnant son total soutient.

Statues de l'association ‘‘Promouvoir toute action tendant à assurer la conservation, la protection et la gestion des eaux continentales et maritimes, de l’air, du sol, du sous-sol, ainsi que de la flore et de la faune ‘’

photo de la lettre pièce 14

photo de la lettre pièce 14

Une société de protection de la nature du Languedoc-Roussillon confirme la destruction d’une réserve d’eau potable et par son aptitude pollue durablement l’écosystème!
Une société de protection de la nature du Languedoc-Roussillon confirme la destruction d’une réserve d’eau potable et par son aptitude pollue durablement l’écosystème!
Une société de protection de la nature du Languedoc-Roussillon confirme la destruction d’une réserve d’eau potable et par son aptitude pollue durablement l’écosystème!
Une société de protection de la nature du Languedoc-Roussillon confirme la destruction d’une réserve d’eau potable et par son aptitude pollue durablement l’écosystème!
Une société de protection de la nature du Languedoc-Roussillon confirme la destruction d’une réserve d’eau potable et par son aptitude pollue durablement l’écosystème!
Une société de protection de la nature du Languedoc-Roussillon confirme la destruction d’une réserve d’eau potable et par son aptitude pollue durablement l’écosystème!
Une société de protection de la nature du Languedoc-Roussillon confirme la destruction d’une réserve d’eau potable et par son aptitude pollue durablement l’écosystème!
Une société de protection de la nature du Languedoc-Roussillon confirme la destruction d’une réserve d’eau potable et par son aptitude pollue durablement l’écosystème!
Une société de protection de la nature du Languedoc-Roussillon confirme la destruction d’une réserve d’eau potable et par son aptitude pollue durablement l’écosystème!
quelques  barrages qui ont eu un avenir moins douloureux que le barrage Airettequelques  barrages qui ont eu un avenir moins douloureux que le barrage Airette
quelques  barrages qui ont eu un avenir moins douloureux que le barrage Airettequelques  barrages qui ont eu un avenir moins douloureux que le barrage Airette

quelques barrages qui ont eu un avenir moins douloureux que le barrage Airette

barrage de l'Airette juillet 2013

barrage de l'Airette juillet 2013

Commenter cet article

aes 28/08/2013 19:48

moins douloureuse pour sûr, moins esthétique ça c'est moins sûr mais, laisser les gravats de ciments sur place ça c'est nul!

Moustelou 28/08/2013 11:51

La complaisance... Il y a des mais... heu des "sociétés" pour ça! Cette lettre a de toute évidence été dictée par le syndicat des eaux...
Mais dites-moi, vous pensez vraiment que laisser le barrage troué aurait été une solution "moins douloureuse" pour l'Airette?