Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
ayrettesanseau.over-blog.com

Mouvement anti calcaire de la vallée du Jaur

Le petit journal d'infos locales revient

Publié le 4 Avril 2014 par ayrettesanseau

Le petit journal d'infos locales revient

Le petit journal

Illustré

De

Mons Larivalle

Comme en 2014, rien ne change dans le paysage municipal de notre commune, où si peu, Le petit Journal illustré reprend du service, car, à Mons Larivalle le semblant d’information communale ne circule jamais.
Pourtant, les habitants, friands de nouvelles fraîches restent attentifs aux moindres échos, donc, ils pourront lire, ou s’ils le désirent donner leurs infos qui seront éditées à l’ombre du Charoux par, l’imprimerie du sureau. Vous pourrez vous procurer ce petit journal soit, en version web
contact mail ayrettesanseau@gmail.com
soit version papier en écrivant ;
association ayrettesanseau 404 route des Verdiers Mons

Le but est d’apporter un regard différent sur des actions entreprises dans notre commune. Décisions que les élus font bien trop souvent, sans aucune concertation publique mais qui nous concernes tous. Donner un avis divergent dans un canton où l’opposition à la comcom est minime pour ne pas dire inexistante est une approche essentielle.

Si certains lecteurs trouvent que les mots utilisés sont enrobés de causticité nous leur conseillons de lire le « cui-cui, les oiseaux sont beaux » nouvelles aseptisées du politiquement correct journal classique. Bonne lecture, à tous….

Le petit journal d'infos locales revient

Terre vibrante du Charoux

Cette petite région que l’on baptise bolargues à cause de bobards lancés dans la vallée, comporte à son actif plus de treize communes qui attendent leur tour afin d’être bombardées. Dans ce vallon perdu au beau milieu de roches pousse une population aussi diverse que variée. Quelques natifs originaires du coin, de moins en moins nombreux, familiarisés aux coutumes ancestrales, connaissent à la perfection tous les petits recoins de cette terre aride où la nature a pris le temps de lès connaître et de les enterrer à l’ombre de Charoux. Cette contrée a aussi sa flopée d’habitants voyageurs, venus un jour d’été passer quelques vacances et reposer leur vie de citadin notoire. Grisés par la tranquillité de l’air apporté sans aucune distinction par le mont Charoux, ils se sont établis dans ce pays de rêves.....à suivre.

Le petit journal d'infos locales revient
Le petit journal d'infos locales revient
Le petit journal d'infos locales revient
Commenter cet article