Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
ayrettesanseau.over-blog.com

Mouvement anti calcaire de la vallée du Jaur

« Les Assises pour l’Eau du Caroux » c’est pour demain, les Ayrettesanseau agissent, s’organisent, proposent.

Publié le 11 Novembre 2013 par ayrettesanseau

 « Les Assises pour l’Eau du Caroux » c’est pour demain, les Ayrettesanseau agissent, s’organisent, proposent.

Avec ou sans eau, les défenseurs du barrage de l’Airette se définissent « consom-acteurs », les adhérents de l’association dite « Ayrettesanseau » explorent les solutions efficaces pour élucider le problème calcaire.

 « Les Assises pour l’Eau du Caroux » c’est pour demain, les Ayrettesanseau agissent, s’organisent, proposent.

Réuni en assemblée mensuelle en leur local : le QuatreCentQuatre, à Mons, route des Gorges, consom-acteurs, dégustateurs, dégoutés par l’eau du SIAE du Jaur — « son goût de terre, chloré-aluminée, la place systématiquement la dernière de tous les bars à eau du voisinage — » explique François, un verre… de vin à la main – « alors si, le barrage de l’Ayrette, en bon réservoir d’eau potable, avait été conservé, les usagers ne seraient pas maintenant dans une impasse, dans une situation “eau sans issus — ».

 « Les Assises pour l’Eau du Caroux » c’est pour demain, les Ayrettesanseau agissent, s’organisent, proposent.
 « Les Assises pour l’Eau du Caroux » c’est pour demain, les Ayrettesanseau agissent, s’organisent, proposent.
 « Les Assises pour l’Eau du Caroux » c’est pour demain, les Ayrettesanseau agissent, s’organisent, proposent.
 « Les Assises pour l’Eau du Caroux » c’est pour demain, les Ayrettesanseau agissent, s’organisent, proposent.
 « Les Assises pour l’Eau du Caroux » c’est pour demain, les Ayrettesanseau agissent, s’organisent, proposent.

Plus qu’une certitude une évidence : « Les élus de la communauté des Communes Orb Jaur savent que leur silence n’est pas d’or, bien au contraire, aucun d’entre eux n’ose dire tout haut ce qu’ils pensent tous, sans exception, tout bas, à savoir que Couduro n’est qu’un forage d’irrigation pour améliorer les vignes en sol acide et seulement une eau destiné à usage agricole impropre à l’emploi d’eau potable distribuable sur plusieurs communes. Le SIAE a inutilement gaspillé plus de trois millions d’euros d’investissement sans chiffrer, la destruction de l’Ayrette, sa réhabilitation et maintenant son bassin de rétention qu’il va falloir bâtir pour éviter qu’une plus grosse pollution apparaisse sous le Pont-Neuf à Béziers… à suivre !

ni oubli, ni pardon
ni oubli, ni pardon
ni oubli, ni pardon
ni oubli, ni pardon
ni oubli, ni pardon
ni oubli, ni pardon
ni oubli, ni pardon

ni oubli, ni pardon

Commenter cet article

barret 13/11/2013 08:25

toujours notre sauveur en photo .A quand la révolution vive le che de st pons